You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Développement durable

Impératif éthique, source d’innovation et de création de valeur pour le Groupe, ses Maisons et ses parties prenantes, le développement durable occupe, depuis des années, une place centrale dans la stratégie et la culture de Kering. En 2021, des avancées significatives ont été réalisées sur trois sujets phares : la biodiversité, la circularité et l’innovation durable.
Biodiversité :
prendre soin de notre planète
La préservation de la biodiversité conditionne la viabilité à long terme de notre planète, mais aussi, directement, celle du secteur du luxe, fortement dépendant des ressources naturelles. Aussi, après la présentation de sa stratégie Biodiversité en 2020, Kering a poursuivi et accentué son engagement en faveur des écosystèmes, en particulier au travers du Fonds régénératif pour la nature créé en janvier 2021 avec Conservation International. Sept projets ambitieux, dédiés à une ou plusieurs matières premières clés du secteur du luxe (cuir, coton, laine et cachemire) ont ainsi été sélectionnés à travers le monde. En soutenant financièrement des agriculteurs qui s’engagent dans une transition vers des pratiques plus respectueuses de la nature et atténuant le changement climatique, le Groupe vise la conversion d’un million d’hectares de fermes et de pâturages en espaces d’agriculture régénératrice dans les cinq prochaines années.


La préservation de la biodiversité conditionne la viabilité à long terme de notre planète, mais aussi, directement, celle du secteur du luxe, fortement dépendant des ressources naturelles. Aussi, après la présentation de sa stratégie Biodiversité en 2020, Kering a poursuivi et accentué son engagement en faveur des écosystèmes, en particulier au travers du Fonds régénératif pour la nature créé en janvier 2021 avec Conservation International. Sept projets ambitieux, dédiés à une ou plusieurs matières premières clés du secteur du luxe (cuir, coton, laine et cachemire) ont ainsi été sélectionnés à travers le monde. En soutenant financièrement des agriculteurs qui s’engagent dans une transition vers des pratiques plus respectueuses de la nature et atténuant le changement climatique, le Groupe vise la conversion d’un million d’hectares de fermes et de pâturages en espaces d’agriculture régénératrice dans les cinq prochaines années.
Après la présentation de sa stratégie Biodiversité en 2020, Kering a poursuivi et accentué son engagement en faveur des écosystèmes, en particulier au travers du Fonds régénératif pour la nature créé en janvier 2021.
Économie circulaire :
agir tout au long du cycle de vie des produits
Si l’économie circulaire n’est pas une préoccupation nouvelle pour Kering, le Groupe a franchi un nouveau cap en 2021 avec la publication de Coming Full Circle, un rapport qui présente sa démarche pour repenser la façon dont il produit, utilise et prolonge de manière opérationnelle la durée de vie des créations de ses Maisons. De l’approvisionnement en matières premières à l’upcycling, en passant par l’optimisation des processus de production, la stratégie de Kering et de ses Maisons repose sur quatre piliers : la promotion d’un luxe durable, l’adoption d’une approche holistique, l’innovation pour une meilleure gestion des ressources et la collaboration avec l’ensemble du secteur.
« En matière de bien-être animal, notre Groupe a régulièrement démontré sa volonté de faire évoluer les pratiques au sein de sa chaîne d’approvisionnement et de l’ensemble du secteur. Nous venons de franchir un pas supplémentaire en mettant fin à l’utilisation de la fourrure dans toutes nos collections. Le monde change, nos clients évoluent ; le luxe doit en tenir compte et Kering être pionnier en la matière. »
Marie-Claire Daveu,
Directrice du développement durable et des affaires institutionnelles
Innovation durable :
façonner le Luxe de demain
L’innovation a toujours été un levier central de la démarche de développement durable de Kering. Lorsqu’en 2017 le Groupe a défini sa feuille de route en termes de réduction de son empreinte environnementale, il s’est assigné des objectifs très ambitieux, ne pouvant être atteints qu’au travers d’innovations de rupture. Kering et ses Maisons entretiennent, depuis, un dialogue constant avec l’écosystème des startups, cherchant sans cesse à identifier de nouveaux partenaires à même de développer des pratiques innovantes efficaces. Le Groupe a notamment créé, en 2019, le Kering Generation Award en association avec la plateforme d’innovation Plug and Play China. En 2021, la deuxième édition de l’événement a récompensé trois startups chinoises développant des solutions prometteuses en matière de protection de la biodiversité.

L’exploration de business models émergents, illustrée par la prise de participation de Kering dans Vestiaire Collective, leader mondial de la vente en ligne d’articles de luxe de seconde main, participe de cette dynamique. Le Groupe multiplie également les initiatives dans le domaine des matières premières. Créé dès 2013, le Material Innovation Lab (MIL) met aujourd’hui à la disposition de l’ensemble des Maisons plus de 4 000 échantillons de tissus et textiles durables. Une plateforme similaire a été lancée en 2020 pour les activités Joaillerie : le Sustainable Innovation Lab (SIL). L’approche du design durable se généralise par ailleurs à l’ensemble des Maisons du Groupe. Gucci a ainsi présenté en 2021 Demetra, un matériau alternatif au cuir développé au terme de deux années de R&D interne et constitué principalement de matières premières durables, renouvelables et biosourcées, à 77 % d’origine végétale. Conformément à zl’approche d’innovation ouverte du Groupe, Gucci a décidé de mettre Demetra à la disposition de l’ensemble de l’industrie de la mode à partir de 2022, faisant de cette solution une avancée majeure pour le secteur.